Viewing posts categorised under: %s
27Sep
Que retenir de la meta-analyse publiée dans le Lancet qui oppose AI et Humain ?
Big Data

mais surtout est-ce la bonne question ?

https://www.thelancet.com/journals/landig/article/PIIS2589-7500(19)30123-2/fulltext?fbclid=IwAR1p9L0t2R0KQCKoQf1UpGnJXz5k8ZHKoyLpAjnhbm_klW8WuMshG3VY-og#%20

Le  1er Octobre 2019, The Lancet Digital Health propose cet article sur (réellement 69 avec suffisamment de data sur 82 études de 147 cohortes) plus de 31 500 études des 7 dernières années veut évaluer la précision des algorithmes de deep-learning et la pertinence diagnostic des professionnels de santé (probablement donc des spécialistes experts, ce qui peut être déjà un biais dans la vie réelle à l’échelle de l’accès aux soins sur la planète).

AI versus Human ? Est-ce la bonne question ?

En fait la méthodologie montre que la comparaison complète a été réalisée sur 14 études : un entonnoir géant qui a filtré les 31 587 études…

Sans remettre en cause cet excellent et massif travail, très bien documenté, avec des sommités et des gros outils statistiques performants, il est a retenir que l’approche part encore de méthodes anciennes de comparaisons, nécessaires à la publication dans les revues internationales et au peer-review, sans pour autant se confronter à la vie réelle.

Par ailleurs le deep-learning n’est qu’une partie de l’IA, cela ne fait pas tout d’où l’intérêt aussi de parler la même langue…

Je ne permettrais pas de juger donc la position « contre » l’intelligence artificielle versus l’humain dans ce sujet de diagnostic d’imagerie médicale (les analyses sont bonnes) car je pense qu’il ne faut pas les opposer, mais les associer de façon synergique : encore faut –il que l’AI soit bien faite…

C’est là tout l’intérêt de l’article : revenons aux discussions cependant pertinentes et sur les conclusions très intéressantes qui montrent les lacunes de l’ensemble des projets décrits et analysés…

  1. beaucoup de mauvaises définitions des données (structurées ou non)
  2. biais importants (sur de la sélection de données retrospectives, fausses hypothèses, méthodes statistiques…)
  3. corrélations fausses, mauvais testing, validations arbitraires, mauvaise terminologie
  4. pas de discussion entre les analystes/développeurs et les cliniciens
  5. sans parler des mauvaises méthodes et hyperparamétrages de machine-learning, des architectures technologiques utilisées, du partage des données qui ne sont pas dans les gold standards It ou des études cliniques

bref, évoquer de l’IA dans un projet, n’est pas tout….

Ce papier a le mérite de décrire tout ce qu’il ne faut pas faire… et –merci / ouf ! – fait partie intégrante (d’une partie seulement…) de mes recommandations dans l’ouvrage publié cette semaine et disponible en souscription…

La prochaine fois avant d’investir dans un projet, prenez les bons experts !!

https://www.remedium.co/indexai

Read More
09Sep
Web-émission Fondation des Maladies Rares : AI et parcours diagnostique
Big Data

Suivez en direct mon intervention à la table ronde sur « les potentialités et les défis à relever pour concrétiser les projets d’Intelligence Artificielle et leur intégration dans le parcours diagnostique des maladies rares, la 1ère Web-émission de la Fondation des maladies rares en direct du studio TF1, avec le soutien de la #fondationgroupama, Mercredi 11 septembre 14h-14h30

la « social Room » de TF1 – merci à David Fuhrer

le replay https://www.youtube.com/watch?v=6vIK9-hYA3A&feature=youtu.be

https://evenements-fondation-maladiesrares.org/event/live-web-emission-ia-et-maladies-rares/

Je serai aux côté de: Agnès Bloch-Zupan @unistra et Hervé Servy @SanoiaFR

Programme Animé par Anne-Sophie Yribarren @fdmaladiesrares 

à suivre sur la chaine Youtube de la Fondation

https://www.youtube.com/channel/UCeHaTRJRqyKEd8x1YgSqmzw/featured?disable_polymer=1

https://www.linkedin.com/posts/drvincentvarlet_live-web-emission-ia-et-maladies-rares-activity-6576910767369535489-LzBS

https://www.youtube.com/channel/UCeHaTRJRqyKEd8x1YgSqmzw/featured?disable_polymer=1
Read More
20Août
Intelligence Artificielle et santé : Recommandations
Big Data

Recommendations for Artificial Intelligence projects in Healthcare

https://www.remedium.co/indexai

Target Audience:

Patients groups; Academics; HealthCare Professionals; hospitals; R&D, HC Industry (Pharma, Medical Device, BioTech, CROs, …), HC Insurers (private/public), Assisters, Authorities (Health Agencies, evaluators, governments…), Start-up, IT/digital operators

KEYWORDS:

#Artificial Intelligence #Big Data #Machine Learning #Deep Learning #Block Chain  #e-Health #Bioinformatics #Biostatistics #XAI #Algorithms #Neural Network #Analytics #Privacy by design #Anonymization #re-identification #Medico-economy #10Vs’ data #Open Data #Open Auto-ML #IoT #Wearable #Medical Device #Drug Delivery #Monitoring #Compliance #Bias #Hacking #User Experience #Education #Acceptance #Intellectual Property #Agile Methodology #IT Architecture #FDA #HMA #EMA #GDPR #EU

SUMMARY

1. Introduction

2. Healthcare context

            2.1 Patient objectives 1st for an acceptance of AI

2.2 At the origin of the AI: the medical needs for the patient benefit

3. Definition

            3.1 Artificial intelligence, Machine learning, Deep learning, Blockchain, Big data

            3.2 The 10Vs’ of data and Open data

4. The data road map & checklist

            4.1 Data management in 16 steps

            4.2 Roles and Responsibilities of 6 expertise

            4.3 Collecting and protecting End Value in 5 categories

4.4 IT and tools

4.4.1 Machine learning with 6 methods,

4.4.2 ML process,

4.4.3 Statistics and Bias limitation,

4.4.4 IT infrastructure: the 7 trends

4.4.5 Auto-Machine-learning: 8 auto-ML tools

4.5 Explainable Artificial Intelligence (XAI) concept

5. Recommendations

5.1 The 7 Recommendations for data Standardization, interoperability & analysis

5.2 The 5 Recommendations for data quality, validation, regulatory acceptability

5.3 The 8 Recommendations for Privacy Impact Assessment and confidence in a patient benefit balance

5.4 Algorithm and Regulation (use cases)

 6. Conclusion

ABSTRACT:

Artificial Intelligence (AI) is a science of making tools do things that would require human intelligence and only do what it is designed to do. It’s a promising transformation for the world and a little bit scary, only due to the fact Human decide the objective, helping people, creating new ways to service, prevent, cure…. or not!

Healthcare couldn’t escape regarding this new Eldorado promise trillion productivity or business value (Aug.2019 Gartner report), but last summer we are witnessing an outcry against major health intelligence initiatives because of the unreliability of their results. European Commission should set a world-standard to protect individuals about “sensitive data, human and ethics implications of AI “ said Ursula von der Leyen, incoming President of the Commission.

The objective of this white paper is to clarify capabilities after definition and starting recommendations for the future usage of healthcare data, compiled in the word “Artificial Intelligence”.

The conclusion of this work is to describe the best road-map, team and methodology for real deliverables and added value

ABOUT THE AUTHOR: A PIONEER IN DIGITAL MEDICINE

Vincent VARLET earned his medical degree in Paris. He received also his MBA degree from P&M Curie Paris University in 1992 and a Global Certification at INSEAD in 2015.

Dr. Varlet  is the president of the Digital Healthcare think-tank  «LeLab eSanté» who regroup patient groups, HealthCare professional, pharma  industries, Institutional, start-ups,  IOT,  developers and influencers.

He spent more than 20 years in Big pharma companies, first on Marketing & Sales, then, at the end of the 90’s,  he developed new skills, using a Digital business oriented in communication. He managed diversified teams as executive, seeking resources and structures optimization, business transformation, integrating innovation in concrete valuable operations.

Mentor & Coach for EIT-Health (body of EU), Dr. Varlet is now focused on business agility and flexibility, managing start-up with the experience of processes and business orientation, helping as well Big Healthcare Companies to revamp their digital mutation.

More information on www.varlet.paris

ORDER NOW YOUR PRIVATE ELECTRONIC COPY WITH A SUBSCRIPTION OF THE LAST REPORT*

* Subscribe now and get your private electronic copy for your organization (available in Sept.19) – see copyright notice –

Private Company:  1 900€

Foundation, Public Institution, University :  950€

Patient Groups/NGO/Association: 475€

AIMed@patient
Order your private copy for your organization

(+VAT 23% for Ireland customers, 0% in the rest of EU)

remedium.technology@remedium.co

or use the contact form to ask how to proceed and to send us a Purchase order.

https://www.linkedin.com/pulse/how-set-up-best-artificial-intelligence-project-dr-vincent-varlet-/

Read More
09Mai
Santé connectée et Téléconsultation : du constat à la pratique
e-santé
UPDOCS

Du constat à la pratique

 

Comme vous le savez, le Digital Think-Tank « LeLabEsanté » est un groupe de réflexion constitué de plusieurs collèges: entreprises de santé, patients et accompagnants, professionnels de santé, éditeurs de contenus scientifiques, agences, conseils et prestataires de services et d’institutionnels qui vise à accompagner la transformation digitale de la santé en émettant des recommandations bienveillantes.

Notre prochaine conférence aura lieu le 20 Juin 2018 au Matin, en ouverture du « OFF » de FUTUR.E.S.

Conférence sur la santé connectée et la téléconsultation

Cette conférence s’organise autour de deux études : la 1ère sur l’appropriation de la santé connectée par les professionnels de santé, la 2e sur l’usage de la téléconsultation par les digital natives

https://openagenda.com/futures-in-paris-off-2018/events/sante-connectee-et-teleconsultation-du-constat-a-la-pratique

 

Exercice coordonné et santé connectée : le nouveau graal ?

Les médecins, infirmiers, sages-femmes, pharmaciens, masseurs-kinésithérapeutes… sont-ils prêts à s’approprier les objets connectés de santé ? Pour quels usages ? Dans quel cadre ? Quels sont les freins à surmonter et les handicaps à dépasser ? Sur la base des résultats de l’enquête UPDOCS (Usage et Partage des Données issues des Objets Connectés de Santé), cette conférence propose de revenir sur les usages et apports de la santé connectée et d’envisager les conditions et préalables nécessaires à son déploiement en vie réelle.

 

Téléconsulter : le nouveau réflexe santé ?

Être né avec un mobile dans les mains influence-t-il la façon dont les jeunes adultes – “digital natives” – conçoivent leur santé et leur relation à leur médecin ? Près de 6 000 jeunes ont répondu aux questions du Lab e-Santé, avec le soutien de plusieurs mutuelles étudiante (MGEL, VITTAVI) et le concours de l’École de Pharmacie de Chatenay-Malabry.Cette étude permet d’explorer leur mode de vie et leurs attentes en matière de santé et de prévention. Dans ce contexte, pourquoi et comment la téléconsultation médicale peut-elle constituer un levier important d’accès au système de santé ?

INSCRIVEZ-VOUS https://www.weezevent.com/lelabesante

et découvrez le programme complet

20 JUIN 2018

Programme UPDOCS et Télémédecine

Read More
12Avr
Auto-censure, prudence, réglementaire, juridique, liens d’intérêt et transparence
e-santé

validation

A l’heure où les Ministères ne planifient plus grand-chose d’intelligent à quelques jours des élections – ah cher lecteur vous êtes déjà moqueur, parfois il y a des bonnes décisions – nombres d’écrits en manque de décret d’application, de note d’interprétation vont figer les prises de décision dans les entreprises, en particulier les « grosses », là où risque n’est pas dans la culture, sauf à certains niveaux, et pourtant, c’est souvent dans ce type de structure qu’il y a les plus « grosses affaires », celles qui coutent cher, qui font les gros titres. Elles étaient évidemment liées à des pratiques que n’importe quel enfant diagnostiquerait comme déviantes. Elles étaient volontaires, avec une véritable intention !

Par la suite, ce sont donc tous les autres acteurs « normaux » qui en pâtissent avec des formations annuelles idiotes, des checks-lists de validation à rallonge et des contrats de dizaines de pages (et encore lorsque les projets sont acceptés)… bref c’est long, peu agile, rigide. Pourtant le mode d’ordre est « différenciation » : « trouvez la bonne idée et un partenaire avec des idées innovantes »

avancer ou non ?

Une attitude schizophrénique ?

 

Un, deux, trois… soleil

« Il va falloir attendre que cela s’éclaircisse » , en gros cela veut dire, tout le monde est bloqué jusqu’à la rentrée, le temps que le nouveau gouvernement se mette en place, que chaque acteur prenne la température de ses nouveaux interlocuteurs (lesquels ? mystère !) ; y aura t-il des changements dans les interlocuteurs des grandes « Agences » ? Auront-ils d’autres consignes ?

Bref, l’innovation et la différenciation va donc en subir les conséquences, encore un retard supplémentaire face à d’autres pays qui culturellement vont plus vite et donc sortent plus vite du marasme ….ou bien, ceux qui ont des idées et des bons conseils… masi il n’y a souvent pas de place pour deux dans un marché difficile.

Ne soyez pas désespéré !

 

Faut-il moins de règlementation en santé ?

Je trouve qu’à travers les âges c’est bien utile d’avoir mis en place des limites et des contrôles en particulier dans la communication.

Récemment je lisais un extrait tiré du journal du syndicat d’initiative d’une plage qui, en 1927, avait fait appel à plusieurs médecins pour vanter les mérites thérapeutiques de la localité. Outre le fait que c’est risible sur le plan scientifique, cela rappelle les limites de genre de publication et il faudrait interroger au-delà des liens d’intérêts, s’il y a conflit et indépendance.

En effet, il peut y avoir un lien sans conflit et pour autant le contenu doit être bien valide et validé dans ce type de propos.

Pour avoir animé comme président la commission santé de l’UDA (Union Des Annonceurs), je suis particulièrement attentif à ce sujet.

Mais nous constatons que deux récentes modifications de la réglementation vont encore alourdir la relation entre les industriels et les professions de santé (oui, tous cette fois)

En effet, l’évolution du dispositif dit de la « transparence » s’alourdit avec des textes supplémentaires et des « explications » dans le décret qui vont encore ajouter des incertitudes et des interprétations (en attente d’un nouvel équilibre).

La semaine dernière l’HAS (Haute Autorité de Santé) décide d’élargir le scope de la « charte de la visite médicale » avec des dispositions telles que des relations entre un professionnels de santé et un industriel sembleront plus délictueuses que de partager un joint ou de transporter du cochon dans « La Traversée de Paris ».

 

Cette « bien-pensance » unilatérale et schizophrénique fait fuir les initiatives de collaborations internationales (un problème d’attractivité de la France qui est toujours plus compliquée que les autres pays), mais aussi les bonnes idées et projets des médecins (qui sont tout de même un peu intelligents pour voir les gros sabots promotionnels) toujours pour l’amélioration des soins, ne souhaitant plus développer de partenariat par peur de voir « l’Administration » avec un grand A leur reprocher un cumul d’activité ou l’affiche de leur nom sur le site internet de la honte pour avoir accepté un double expresso au relais H.

 

Ici encore, parce qu’il y a eu des abus dénoncés à grands renforts médiatiques (mais qui avaient d’autres buts), ce sont les autres qui en paient les conséquences.

ignorer ?

 

Une communication en carcan incompatible avec les besoins

De même, la publicité mérite un contrôle. J’en veux pour preuve les amusantes allégations santé sur l’intérêt de boire du vin, ou bien une marque de grogs contre la grippe.

 

Pour autant à l’heure du numérique et de l’hyperspécialisation, un professionnel de santé doit se débrouiller seul afin de pouvoir disposer d’éléments « produits » d’une entreprise pharmaceutique.

En effet, en raison du visa « a priori », un industriel doit adresser à l’ANSM, le matériel dit promotionnel qu’il veut proposer au professionnel. Ce matériel doit être déposé à l’occasion de 4 périodes par an (et c’est tout), l’agence à 2 mois pour répondre oui ou non. Ajoutez le fait qu’en amont la préparation, le contenu, mais également la maquette finale doit être validée en interne par toutes les étapes médico-juridico-règlementaire, puis si tout va bien, d’être fabriqué après le coup de tampon de validation, il s’est passé entre 6 mois (au mieux) et souvent presqu’un an entre l’idée et le document dans les mains du docteur….

C’est un peu dommage lorsqu’il faut évoquer un lancement (sauf si un plan de gestion de risque a été proposé en amont), une extension d’indication ou bien des conditions particulières d’utilisation.

Des allégation santé en publicité d'un autre âge

Le digital n’a pas de frontière

Donc, le professionnel se débrouille autrement, via internet, selon ses compétences et le temps dont il dispose en espérant qu’il réussira à trouver la bonne information, c’est à dire sur le site du labo mais dans un autre pays (c’est mieux qu’une mauvaise interprétation locale ou un site officiel incomplet).

Cela fait le bonheur de nombreux acteurs en dehors du sol national, en particulier les GAFAM qui continuent a enrichir les bases de données sur le profil des professionnels de santé (comme d’ailleurs les patients).

mais il ne faut pas en abuser (des deux)

 

Est-il possible de communiquer intelligemment avec une attractivité et en restant dans les clous ?

En 20 ans de digital santé, j’ai produit des milliers de contenus, opérations, campagnes, quelques soient les canaux. Je n’ai jamais eu une seule interdiction, ni rappel.

Pour cela il faut avoir une vision large :

  • connaître le besoin
  • connaître l’environnement
  • connaître toute la réglementation et avoir une intention de ne pas déroger
  • propose des services une une communication intelligente qui sert la santé
  • donc s’auto-censurer dans les propos et l’opération
  • choisir les bons canaux et l’intégration
  • choisir les bons partenaires (et cela ne coute pas plus cher)

 

Ce sera l’une des thématiques que je vais aborder le jeudi 11 mai à Bordeaux sur la Conférence « When Doctors Meet Hackers » http://wdmh.fr/

 

Dr.Vincent VARLET

MD, MBA, INSEAD

vincent@varlet.paris |

http://www.varlet.paris |

Blog: http://www.varlet.co |

 

 

 

Read More
09Jan
La vidéo du tour du CES 2017 en 5min30. Une expo riche en maturité
Business

CES 2017 :Une expo riche et pleine de maturité.

(cf lien vidéo en fin d’article)

Certains parlent du salon des Geeks, non, il s’agit juste de pouvoir éventuellement décrypter ce qui va arriver dans le monde au cours de votre prochain plan marketing à 3 ans, sachant que la rapidité du digital provoque une obsolescence rapide de votre ancien produit ou de votre offre de service actuel.

 

Cette année à Las Vegas, nous pouvons dire que nous avons eu un salon avec une offre pleine de maturité de part la qualité des offres, aussi bien dans la présentation, la finition mais également dans l’intégration dans le business et les besoins des utilisateurs.

 

Bien sûr, les start-ups sont toujours au rendez-vous et la partie « Eureka Park » est l’endroit où vous pouvez dénicher une pépite, un ingénieur-développeur génial mais qui ne sait pas bien effectuer sa promotion, souvent d’ailleurs dans un espace pas forcément dédié à la santé car son inventeur n’a pas vu l’application qui pouvait être transformée pour un usage santé, ou pour la dépendance.

La French Tech et "Reviens Léon"

La French Tech et « Reviens Léon »

 

Pour rappel l’article de mon blog : http://www.varlet.paris/50french-startup-ces2017/ avec tous les liens des entreprises françaises dédiées à la santé.

 

AR/VR/Sim

Oui, 2017 est un cru où les entreprises savent qu’il faut proposer des produits finalisés et fiables au marché qui parfois est un peu conservateur et prudent.

Ainsi l’offre de cette année sur les matériels, services et adaptations aux besoins dans la catégorie Réalité augmentée, réalité virtuelle, simulation et accessoires sont impressionnants.

La technologie n’est plus une barrière et c’est bien aux métiers de s’en saisir afin d’améliorer la formation (initiale et complémentaire), la qualité et l’excellence du travail et des expertises, la collaboration y compris à distance.

 

En effet, les constructeurs, qu’ils soient grands ou petits ont pris en main les techno afin de finaliser des produits faciles et d’une qualité de restitution incroyables : écrans, casques, outils de projections, accessoires…

 

et les politiques ?

La presse suit les politique au CES

La presse suit les politiques au CES

François FILLON à Las Vegas pour le CES 2017

François FILLON à Las Vegas pour le CES 2017

 

Il suffit maintenant d’agglomérer toutes ces idées afin d’en sortir le meilleur, une offre différenciante à adapter au business de chacun pour une plus forte croissance et une meilleure productivité, y compris dans nos régions, et c’est pour cela que les Institutions dont le MEDEF et les politiques (Lemaire et Sapin pour le futur « ancien régime », Fillon accompagné – au loin- de Vauquiez et NKM pour « le prochain » ?) sont au rendez-vous.

 

En savoir plus ?

Nous sommes à votre disposition pour une rencontre plus détaillée et une analyse qui pourrait servir vos besoins.

 

Il nous reste donc à vous souhaiter une très bonne année 2017, à nos côtés.

 

Et bonne visite rapide de l’expo sur la vidéo https://youtu.be/Dm47AsuM8vg

 

Dr.Vincent VARLET

MD, MBA, INSEAD

+33676962178 | vincent@varlet.paris | http://www.varlet.paris |

Skype: docteur.varlet | Blog: http://www.varlet.co |

PS

Vous pouvez aussi consulter d’autres éléments visités par notre sponsor qui s’intéresse à bien d’autres secteurs que celui de la santé

http://www.ibusiness-solutions.fr/ces2017/

https://www.facebook.com/ibusiness-solutions-165097474530/?fref=ts

https://twitter.com/IBS_Solutions

Read More
30Déc
La sélection des keynotes au CES 2017
e-santé

Bonjour à tous,

 

Comme promis voici le programme des conférences que j’ai sélectionné en plus des visites des stands. Comme vous pouvez voir sur le plan ci-dessous, je ne sais pas si je vais pouvoir me télétransporter, même si je pars avec mon drone…

 

Avez-vous le bon plan ?

Las Vegas city view CES2017

Las Vegas city view CES2017

Si je précise les horaires, c’est aussi car vous allez difficilement suivre le direct en raison des -9 heures de décalage horaire.

En clair une conférence à 11h du matin, c’est 2h du matin en France (oui plus tôt le lendemain, soleil se lève à l’EST)… je n’aurai probablement pas beaucoup de monde sur les « live » Meerkat… @drvarlet

Vous lirez préférentiellement les commentaires le matin au réveil.

 

Cependant je précise tout de même les horaires, pour ceux qui seront sur place et si vous voulez que nous nous rencontrions. Voici mon US cell phone: 0013472835225

La navigation est donc principalement entre la Tech West and East, prenez votre boussole.

 

Jeudi 5 Janvier

Virtual Reality: The Future is 360° presented by Consumer Technology Association

Virtual Reality is no longer some distant, experimental technology. It’s here, and it promises to have a profound impact on the media business. Leaders from the VR industry discuss what’s now and what’s next in this innovative new field.

Brand Marketers Leap Into Virtual Reality – 11:30 AM-12:30 PM January 5 ARIA, Level 1, Bristlecone 6

Expanded Horizons for Virtual Reality – 2:15-3:15 PM January 5 ARIA, Level 1, Bristlecone 6

Mais j’hésite avec

Internet of Things: Benefits, Challenges and Opportunities

Tech entrepreneurs and policymakers must work together to promote growth and innovation. Our nation’s economy and world leadership depend on it. Come hear top innovators, policymakers and regulators discuss hot-button topics that impact and drive innovation.

1-2 PM January 5 – LVCC, North Hall, N254 –

http://www.ces.tech/Conference/ConferenceProgram/Conference-Tracks/Innovation-Policy/IPS01_Internet-of-Things-Benefits,-Challenges-and.aspx

qu’en pensez-vous ?

lasvegas-navigationg-ces

Vendredi 6 janvier

 

Keynote de Steve Mollenkopf, CEO de Qualcomm

De 9 à 10h au Venetian Palazzo Ballroom

 

Virtual and Augmented: Our New Reality

As immersive systems become integrated in our lives, do policies on privacy and security need to be reexamined? Innovators and policymakers talk about virtual and augmented reality, the data that drives it and key questions that have to be answered

11:30 AM-12:30 PM January 6 LVCC, North Hall, Room N254

 

Printed Electronics Advancing Healthcare and Wearable Innovations

http://www.ces.tech/Conference/ConferenceProgram/Conference-Tracks/Printed-Electronics-Enabling-the-Future/OEA03_Printed-Electronics-Advancing-Healthcare-and.aspx

3:30-4:30 PM janvier 6 LVCC, North Hall, N264`

 

 

Pour ceux qui ont encore 550 USD de disponibles, le Digital Health Summit, January 6-7 | Venetian | Level 4 | Lando 4303

https://digitalhealthsummit.com/

 

Tout ne semble pas passionnant dans l’agenda des 2 jours ci-dessous :

 

Friday, January 6

9:00am-9:35am Welcome and Fighting the Big C

Welcome to day one of the Eighth Annual Digital Health Summit at CES. Hold onto your hats!

9:35am-10:20am

Tech Combats the Terrible Trio: Obesity, Diabetes and Heart Disease

10:25am-10:35am

First Look: HealthyMation vs. Diabetes–Game On!

10:35am-10:45am

Going for Zero

10:45am-11:15am

Dying to Get High—Tackling the Opioid Epidemic

11:30am-12:20pm

Confronting the Sleep Epidemic Head-On

1:00pm-1:30pm

The Audacity of Precision Medicine: Bona Fide, Fearless , Unchained

 

1:35pm-1:50pm

Hands-Free Healthcare: How an Echo Rewrites the Playbook

1:55pm-2:10pm

Validating the Collective Picture

2:15pm-2:45pm

Moving From Sick Care to Well Care – Driving Meaningful Change

2:45pm-3:15pm

Digital Health Delivers Personalized Power to the People

3:30pm-3:45pm

Insiders Look: Two Digital Health Technologies To Watch

3:50pm-4:30pm

Clamoring for Connectivity: What Consumers and Physicians Need Right Now

4:30pm-5:00pm

The Big Debate: Snake Oil or Slow Start?

 

 

Je vais sélectionner ceci

 

The Meteoric Rise of Personalized Healthcare

 

2:15-3:15 PM

http://www.ces.tech/Conference/ConferenceProgram/Conference-Tracks/Digital-Health-Summit/DHTH03_The-Meteoric-Rise-of-Personalized-Healthcar.aspx

New data and tools are letting patients take meaningful control of their healthcare decisions and contribute to their outcomes. And with massive volumes of data streaming in from wearables, crowdsourced feedback and new AI-driven devices, the Consumer Age has arrived.

2:15-2:45 PM #TripleThreat: Bridging Innovation, Behavioural Insights and Powerful Partnerships

2:45-3:15 PM Digital Health Delivers Personalized Power to the People

 

 

Conquering the Elements: Platforms and Connectivity

 

3:30-5 PM

http://www.ces.tech/Conference/ConferenceProgram/Conference-Tracks/Digital-Health-Summit/DHTH04_-Conquering-the-Elements-Platforms-and-Con.aspx

The surge in platform development has skyrocketed the past few years. The importance in swiftly collecting, “crunching” and analyzing massive amounts of data while also delivering it to end-users in understandable, actionable ways is now the name of the game.

3:30-3:45 PM Insiders Look: Two Digital Health Technologies To Watch

3:50-4:30 PM Clamoring for Connectivity: What Consumers and Physicians Need Now

4:30-5 PM The Big Debate—Snake Oil or Slow Start

Las Vegas Tech East CES2017

Las Vegas Tech East CES2017

Las Vegas Tech West CES2017

Las Vegas Tech West CES2017

Las Vegas Tech South CES2017

Las Vegas Tech South CES2017

 

et voici les rappels pour nous suivre :

http://www.ibusiness-solutions.fr/ces2017/

https://www.facebook.com/ibusiness-solutions-165097474530/?fref=ts

https://twitter.com/IBS_Solutions

 

Sur la santé, suivez

Mon Blog : http://www.varlet.paris/blog/

Un fil Twitter dédié : https://twitter.com/frenchtakecare

Les posts sur LinkedIn https://fr.linkedin.com/in/drvincentvarlet

 

 

 

Read More
27Déc
la liste des 50 start-up santé françaises à Eureka park
Business

PLUS PERSONNE NE PEUT TRAVAILLER SEUL

Comme promis voici la liste des entreprises françaises que je vais suivre à Eureka park car elles proposent des innovations dans la prévention, la santé, voir de la médecine.

Il est toujours très difficile de dire que tel ou tel système / matériel n’est pas intéressant pour la santé sous prétexte qu’il n’a pas le statut de dispositif médical. Même si c’est important, afin de pouvoir valider (voir certifier) la qualité du matériel, des capteurs, des transmissions de données, les analyses etc…

Il est certain que de nombreuses innovations servent à sensibiliser le public (patients, décideurs, politiques, voire payeurs) à l’importance d’investissement dans d’autres matériels au service du suivi de certains usagers (malades chroniques, handicaps, dépendants…).

Nous, les scientifiques comprenant le business, devons donc accompagner ces innovateurs afin qu’ils améliorent leurs process et également pour ceux qui n’avaient pas prévu de déclinaison médicale, que nous leur expliquions que leur découverte pourrait être très adaptée à un tel usage.

CES2017

Choisissez l’expert rare

J’ai donc sélectionné une petite cinquantaine d’entreprises (car toutes ne sont pas des start-up !) et voici les catégories de classement que je vous propose :

 

  • Les applications ou systèmes qui accompagnent une démarche de santé, comme par exemple la télémédecine, y compris avec des matériels ou des logiciels (5 sélections)
  • Les matériels ou objets connectés ayant un objectif précis sur une pathologie ou sur l’accompagnement des désordres liés au vieillissement (22 sélections)
  • Les objets plutôt wellness sans focalisation précise sur une pathologie (même si c’est difficile de séparer 2 et 3). Je ne vais pas m’attarder sur certaines que je qualifie de gadget et trouve dommage que ces entreprises se soient étiquetées « santé ». (12 sélections)
  • Les systèmes et matériels doivent communiquer entre eux, j’ai sélectionné les « produits » qui majoritairement, se consacre à innover dans cette catégorie. (4 sélections)
  • La réalité augmentée, la simulation numérique (3 sélections)
  • Les robots et l’intelligence artificielle (1 selection)

 

 

Nous voyons donc l’intérêt d’associer plusieurs innovations et technologies y compris pour améliorer des matériels, médicaments, dispositifs ou systèmes destinées à l’amélioration de la prise en charge des patients.

 

Plus personne ne peut travailler seul aujourd’hui, c’est fait il faut le rappeler à certains dirigeants conservateurs.

Nous pouvons aisément imaginer l’intérêt de quelques équipements proposés en assistance à un malade chronique ou une personne âgée : labos, assureurs, mutuelles, assisteurs…. C’est à vous d’imaginer la suite même si nous pouvons vous aider !

 

 

Les applications ou systèmes accompagnant la santé, la télémédecine

7 medical (www.7medical.fr) propose une application mobile en relation avec les systèmes de santé nationaux permettant de surveiller les patients anonymement

AMA (www.ama.bzh) propose un système de télémédecine cetifié Glass@work de Google pour de le visioconférence

BePatient (www.bepatient.com) est une plateforme d’e-santé que peuvent proposer les établissement de santé pour le suivi de leurs patients

BeWellConnect (www.bewell-connect.com) est un ecosystème d’outils, d’objets connectés estampillés DM et de télémédecine via une application mobile (entre autres)

LifePlus (www.lifeplus.io) combine de l’intelligence artificielle et des objets connectés destinés à la surveillance de personne âgées.

 

La famille des « matériels »

ABCD innovation (www.sensifall.com) détecte les chutes grâce à son sol sensible et connecté

Auxivia (www.auxivia.com/fr) suit et trace l’hydratation des personnes âges via des verres connectés dans les EHPADre vie

AxeLife (www.axelife.fr) vous promet de sauver votre vie grâce à son bracelet qui détecte les dysfonctionnement cardiaque…

Cityzen Sciences (www.cityzensciences.fr) analyse les données issues de ses tissus intelligents et ses capteurs

Clim8Thensor (www.myclim8.com) propose aussi un wearable connecté qui régule la température du corps

Cosciens (www.cosciens.com) analyse le signal cérébral.

Digisole (www.digisol.com) a crée des semelles et des chaussures connectées

Geemarc (www.geemarc.com) développe des matériels destinées aux personnes atteintes de déficiences auditives ou visuelles

Japet Medical device (www.japet.eu) soulage les patients atteints de lombalgie grâce à un exosquelette

InDerm (www.Inderm.com) propose une offre triple en dermatologie associant l’effet mécanique, la lumière et un topique

Kolibree (www.kolibree.com) représente encore sa brosse à dents interactive

Liva (www.liva.fr) fabrique un bracelet à QRcode contenant les données vitales de chaque individu

Medissimo (www.medissimo.fr) represente son pilulier connecté pour le bon usage des médicaments

Meykko (www.hellomeyko.com) meilleur compagnon intelligent et interactif pour l’adhésion du jeune patient asthmatique

Mister Gaspard (www.mistergaspard.com) propose un tapis intelligent pour les handicapés en fauteuils roulants.

Novin (www.dring.io) a crée une canne connectée destinée aux personnes âgées.

Prodontis et sa Ubrush (www.prodontis.com) vous nettoye les dents en un rien de temps !

Sublimed (www.sublimed.com) analyse les comportements et mouvements quotidiens d’un patient grâce à son dispositif et propose d’adapter le traitement

Swap Alzheimer (www.swap-assist.fr) offre un porte clef GPS

Terraillon (www.terrraillon.com) présente ses trackers et objets connectés bien-être

Visioderm (www.bioreline.com) analyse le type de votre peau et vous propose les prduits dermocosmétiques adaptés.

Withings (www.withings) sera là aussi avec tous ses produits connectés bien être surtout son nouveau propriétaire

 

Catégorie Wellness

Air Serinity (www.air-serinity.com) purifie l’air avec intelligence contre les polluants les allergenes, les odeurs. Il alerte aussi son usager sur son mobile.

Aroma Therapeutics (www.aroma-care.com) diffuse des huiles essentielles … connectées

Bluetens France (www.bluetens.com) vous relaxe via l’électrostimulation (mais peut être faut –il que je le « range » dans les matériels à usage para-médicaux puisqu’utilisé par les kiné ?

eLichens (www.elichens.com) propose aussi un capteur pour mesurer la qualité de l’air

Icohup (www.icohup.com) capteurs de pollution

Moona (www.getmoona.com) propose un oreiller intelligent qui s’adapte aux besoins du dormeur et à la température.

Orfea acoustique (www.silent-space.fr) protège vos oreilles et vous indique le b-niveau de nuisance sonore

Orosound (www.orosound.com) pense à votre relaxation et votre bienêtre grâce à ses écouteurs

Sensorwake (www.sensorwake.com) vous réveille avec des odeurs

Spin-Off (www.fingertips.fr) offre un coussin connecté pour les patients en perte d’autonomie

Urban Hello (www.urbanhello.com) présente le réveil « REMI » qui entraine les enfants à mieux dormir

ZhorTech (www.zhortech.com) avec une technologie pour une chaussure connectée

 

Catégorie interconnexion et communication

Alpwise (www.alpwise.com) propose des capteurs et objets connectés via bluetooth à faible signal et radio sécurisée à faible consommation

Aryballe technologies (www.aryballe-technologies.com) développe une technologie identifiant et mesurant les goût et les odeurs (incluant biotech, naotechno, BDD et système)

Aykow (www.aykow.com) un hub matériel pour faciliter les interactions avec de nombreux services

Enerbee (www.enerbee.fr) développe des microgénérateurs d’energie qui fonctionnent avec le mouvement et rendent autonomes les capteurs connectés

 

La catégorie Réalité augmentée et simulation numérique

Covirtua (www.covirtua.com) s’attaque aux problèmes cognitifs via la réalité virtuelle

Revinax (www.Revinax.net) propose une application destinée aux actes chirurgicaux avec l’application Surgevry

SimforHealth (www.simforhealth.fr) propose de la simulation numérique pour la formation des professionnels de santé

 

La catégorie des robots et l’intelligence artificielle

Bien sûr je vais aller voir Neo, Pepper, etc.. et aussi chez Watson et Samsung (mais ils ne sont pas français….)

Cybedroid (www.cybedroid.com) propose pour l’assistance personne des robots humanoidisés

 

Il va falloir aller vite, car je souhaite aussi aller ailleurs ce qui est adaptable pourla santé… eet aussi les conférences que je vous ferai suivre en live.

Si cela vous intéresse, merci de communiquer sur ce canal via vos commentaires et même de « passer commandes » si vous avez vu des innovations passionnantes que j’ai manqué

fly-to-ces2017

fly-to-ces2017

N’hésitez pas à suivre aussi

http://www.ibusiness-solutions.fr/ces2017/

https://www.facebook.com/ibusiness-solutions-165097474530/?fref=ts

https://twitter.com/IBS_Solutions

pour du contenu qui sera focalisé sur les thématiques suivantes : wearables, 3D, sécurité, géolocalisation, réalité augmentée, Objets connectés, Evènementiel, animation, magasin.

 

Mes prochains posts santé

Mon Blog : http://www.varlet.paris/blog/

Un fil Twitter dédié : https://twitter.com/frenchtakecare

Les posts sur LinkedIn https://fr.linkedin.com/in/drvincentvarlet

 

 

La prochaine fois je vous parle de mon programme de conférence où je live-twitterai pour vous (bon courage avec les 9h de décalage horaire)

 

et sur place

Je me focaliserai sur :

  • le big data, sa sécurité, les données personnelles et le machine learning
  • la simulation numérique et la réalité augmentée
  • les robots et l’intelligence artificielle pour l’accompagnement de la dépendance
  • les wearables et objets connectés
  • les systèmes interconnectés et applications dédiées

 

Read More
23Déc
CES 2017-L@s-V3g@s
Business
FrenchTechCare

Suivez nous au CES du 5 au 8 janvier 2017

L@s-V3g@s

Cela pourrait être votre prochain mot de passe sécurisé. Non, c’est l’endroit incontournable où plus de 250 entreprises françaises seront présentes au CES qui se tiendra du 5 au 8 janvier 2017 à Las-Vegas. Les ¾ qui sont des start-up seront logées à l’Eureka Park sous la bannière dynamique de « la French Tech », dans l’une des 3 « zones » grandes comme le salon de la porte de Versailles.

 

Bien sûr, une grosse partie est consacrée à la technologie dite grand-public sur les 19km de stands, mais il est intéressant de voir le dynamisme et l’innovation qui peuvent s’adapter pour des besoins plus proche de la santé.

En effet, même s’il ne s’agit pas –encore- de dispositifs médicaux (voir mon article dans Therapie (2016) 71, 97-105), de nombreux équipements connectés participent à la sensibilisation via des apports qu’ils pourraient accompagner chaque utilisateur dans la prévention de pathologie, dans l’accompagnement de maladies chroniques dégénérescentes, de facilitation du quotidien dans le cadre du vieillissement et de la dépendance des populations.

 

Vous ne pouvez pas suivre l’actualité qui pourrait vous intéresser ?

Nous ne pourrons pas tout suivre, mais nous vous proposons de vous faire vivre en direct certains évènements. Comment nous suivre :

http://www.ibusiness-solutions.fr/ces2017/

https://www.facebook.com/ibusiness-solutions-165097474530/?fref=ts

https://twitter.com/IBS_Solutions

pour du contenu qui sera focalisé sur les thématiques suivantes : wearables, 3D, sécurité, géolocalisation, réalité augmentée, Objets connectés, Evènementiel, animation, magasin.

CES 2017

CES 2017

Sur la santé, suivez

Mon Blog : http://www.varlet.paris/blog/

Un fil Twitter dédié : https://twitter.com/frenchtakecare

Les posts sur LinkedIn https://fr.linkedin.com/in/drvincentvarlet

Je me focaliserai sur :

  • le big data, sa sécurité, les données personnelles et le machine learning
  • la simulation numérique et la réalité augmentée
  • les robots et l’intelligence artificielle pour l’accompagnement de la dépendance
  • les wearables et objets connectés
  • les systèmes interconnectés et applications dédiées
santé et digital

Digital Health Summit

 

où médical s’écrit M3DEEK-K@L’Z

Des noms d’entreprise qui donnent le ton :

Il est parfois très difficile de catégoriser certaines innovations chez start-up qui ont toute dans leur nom, un ou deux Z, X, W, K dans des extension de noms de domaines que seuls les branchés connaissent…

 

Dans mon prochain post, je vous dévoilerai la liste que j’ai sélectionné et que j’ai rentré dans certaines cases  en attendant d’en savoir plus !

 

Prochainement aussi le planning des conférences qui seront suivies en Live pour vous

https://www.linkedin.com/pulse/suivez-le-ces-2017-depuis-votre-%C3%A9cran-varlet-vincent-varlet-tv-?published=t

Read More
26Jan
un avenir très proche pour la e-santé
Business

à l’occasion, des conférences « e-santé », aujourd’hui, le CCM-Benchmark m’a sollicité pour une histoire un peu prospective à la TEDx « docteur data et médecine disruptive ».

cette histoire n’est pas si éloignée de notre quotidien, tout existe, il faut juste les associer.

« Une alerte sur mon iWatch3 m’indique que le eFacteur de Docapost a bien changé les cartouches de médicaments de l’imprimante 3D-Samsung ma grand-mère en eHAD depuis 2020.

 

 

C’est plus sûr que le Drône d’Amazon-health car elle ne peut plus se déplacer.

En effet, son dermo-bio-capteur de santé connectée avait dépisté une décompensation de son hypertension et son insuffisance cardiaque liée au trouble du rythme. / prise de poids et surtout d’eau à l’impédancemétrie de sa balance Terraillon, Cardionexion@Heatlh dans son sous-vêtement wearable, 2 points de diastolique en plus sur son tensiomètre Withing, oedème des membres inférieurs constatés par son Robot Social Pepper.

 

 

Nous avions installé ce compagnon afin d’égailler les conversations et de pratiquer une surveillance depuis que son opérateur de téléphonie mobile avait détecté un changement d’habitude avec moins de modifications de triangulation GPS, moins de déplacements aussi. EDF notait des consommations électriques différentes confirmées par l’utilisation des lumières Philips HUE la nuit. Je suis rassuré car il embarque un ECG, un défibrillateur automatique, régulés par le centre 15..

 

 

Les informations anonymisées et remontées sur la plateforme partagée sont parvenues au coordinateur des soins, le Dr Watson.

Mais c’est bien son médecin traitant qui & décidé de modifier son traitement et la posologie de son anti-HTA de 5 mg et d’y associer un diurétique à 12 mg pour l’instant. La Eprescription sécurisée a été envoyée à son module de santé à Domicile MyFox.

Ainsi le comprimé 3D du labo GOOGLE Generics va être imprimé en associant les deux principes actifs par couches fines, à la biodisponibilité standardisée.

 

 

Cette nouvelle imprimante ajoute également l’antenne RFID qui, confirmant l’absorption, améliore l’observance évitant l’oubli de la prise par une alerte (mais le robot y pense aussi, sinon en tant qu’aidant reconnu j’ai aussi une alerte)..

 

 

Après l’éclatement de la 2e bulle financière des objets connectés en 2017, Google a proposé de donner gratuitement les génériques après le rachat d’un leader du marché (pour à peine 1% de son CA d’ailleurs, les bénéfices d’à peine un trimestre), les gouvernements et les payeurs ont accepté de lui confier l’analyse des données d’observance de ses assurés sociaux, favorisant la prise en charge adaptée des patients atteints de maladie chronique et la dépendance lié au vieillissement de la population.

 

 

De toute façon l’Etat ne pouvant pas analyser les 750 HEXAoctets collectés chaque année avant l’uniformisation et l’interconnectivité des formats dans les établissements de soins proposée par Orange Healthcare, il fallait bien trouver une solution pour répondre à la réallocation des ressources à consacrer pour la santé.

 

 

Il est intéressant de constater que les surcoûts liés aux iatrogénies médicamenteuses, aux transports médicaux, aux hospitalisations, aux consultations d’urgence ont largement permis de compenser les investissements des nouveaux équipements, les financements des actes à distances et même la légère surconsommation de médicament puisque l’observance est passé de 50 à 90%. Maintenant, la Caisse d’assurance maladie anciennement dite obligatoire est bénéficiaire et peut ainsi se consacrer à la prévention. Elle finance ainsi les patients experts et les professionnels de santé dans l’éducation et l’accompagnement.

 

 

Tout ceci me rassure, et je peux ainsi me consacrer à la prévoyance, pour moi-même, car mon entreprise a adhéré au programme AppleWellness dans le cadre de la mutuelle complémentaire qu’elle propose à ses collaborateurs, afin de limiter l’absentéisme. Il est prouvé que le bon équilibre mental et physique au travail augmente aussi l’efficacité et la productivité.). J’ai d’ailleurs obtenu une réduction sur ma propre prime d’assurance et de mon crédit en montrant mon profil d’activité du programme de surveillance ; en effet l’analyse de mon génome, de mon épi-environnement et de mes facteurs de risque me recommande de pratiquer 3 exercices physiques d’environ 45 minutes afin de brûler 3X 732 kCal supplémentaires. Mon tatouage connecté réagi à l’urée et aux endorphines

 

Toute cette organisation est plus facile à pratiquer depuis que je suis en télétravail 3 jours par semaine, réduisan tles taxes et l’impact carbone et surtout 2 heures de transports, plus efficace à utiliser pour des téléréunions FacebookPro en décalage horaire.

J’ai rejoins le groupe géolocalisé LinkedIn « 50 ans et + executive » pour un coaching de ma motivation et nous gagnons ainsi des Uber-miles pour la livraison des produits diététiques personnalisés par les véhicules électriques blablacars Ou bien des Microsoft Charity Credits pour le crowdfunding de la recherche sur les maladies génétiques.

 

 

En effet j’ai éliminé certains produits de mon alimentation depuis que les microaiguilles de mon bracelet ont montré un Cortisol haut (peut être le stress ?) et même une cellule tumorale circulante prostatique, c’est l’âge !

J’ai donc posé un RDT (repos dépistage traitement) automatiquement et mes Rdv ont été décalés afin d’avoir un 2e avis médical pris en charge par le consortium GAFAMS maintenant que le DrWatson considère que j’ai changé de tranche de risque.

 

 

Bon je vous laisse, il ne faut pas que je rate ce E-rendez-vous car je pourrai voir ma licence de conduite automobile Tesla Electric passer « d’assisté » à « Automatic drive Only » et aussi le prix de ma carte Vitale5 flamber ce qui bloquerait les commandes de livraison de mon Efrigo. Ma carte Paypal bitcoins ne m’autoriserait plus à commander de la viande et des produits de substitution au vin rouge. »

 

ps un peu de « disclaimer », toute ressemblance ou similitude balablala, demainOUaujourdhui

Read More