La dernière imbécilité à la mode.

Après avoir terrorisé les DirCom dans les labos qui ne sont plus des « portes-parole » (par crainte de l’interprétation, critiques internes, du « Global », pour des raisons réglementaires ou juridiques), la pensée unique et la police politico-médiatique s’attaquent maintenant aux experts scientifiques qui émettent des avis –éclairés- sur des sujets qu’ils maîtrisent pourtant en raison de « liens d’intérêt ».

Nous remercierons encore une fois la belle comm du Ministre XB qui en décembre 2011, dans son amour pour l’industrie pharmaceutique, confirmé d’ailleurs par d’autres décrets récemment, a permis de faire confondre « conflit d’intérêt » et « liens ».

 

Terrorisme médiatique

Par ces techniques, vous empêchez ainsi toute explication rationnelle, voir un rééquilibrage d’information auprès du grand public qui malheureusement s’intéressent plus aux trains en retard qu’à ceux à l’heure, aux « prétendus scandales » qui font la une des manchettes ou des émissions d’enquêtes qui peinent à attirer de l’audience sans headline mensongère.

Cela permet de faire vendre de la pub, des livres aux vieux ex-professeurs ou ex-députés, du papier, de la colonne web et malheureusement au détriment du patient et de la santé « evidence-based medicine ».

 

Le Des-Ordre

La dernière imbécillité vient cette fois de la chambre disciplinaire de l’Ordre des Médecins d’Ile-de-France qui vient d’adresser un « avertissement » à un éminent pédiatre et infectiologue, spécialiste de la vaccination, le Pr R.C.à la demande d’une association « anti-vaccin » .

La cause ? Lors d’une intervention sur un média grand-public à propos de l’importance de la vaccination l’an dernier (post très bonne décision de la ministre A. Buzin des 11 vaccins obligatoires), il n’a pas mentionné oralement ses liens d’intérêt avec l’industrie pharmaceutique… mes bras (vaccinés) m’en tombent !

 

Lien de désintérêt

C’est d’abord bien méconnaitre le temps de parole accordé par les médias grand-publics sur un sujet et des montages qui ne laissent que quelques dizaines de secondes à une interview.

C’est aussi in-fine une non adaptation à la réalité du canal de diffusion (imaginez le disclaimer alors qu’il faudrait mentionner type « lire les conditions générales sur mon site internet ») sans parler évidemment du sujet qui est doublement pertinent : il sait de quoi il parle à propos du rôle préventif de la vaccination et par ailleurs une disposition réglementaire obligatoire.

A quoi joue donc l’Ordre ? Cheffaillon de comptoir pour la compliance de la Transparence ? Est-ce la le rôle prioritaire de l’Ordre ? N’y a t-il pas d’autres causes pour faire progresser la profession ? Est-ce parce que ces éminents membres de la chambre disciplinaire ont un compte à régler ?

savoir

Faut il dire la vérité aux imbéciles ?

 

Bretelles et Ceinture ?

A titre de comparaison, c’est comme un accidentologue était réprimé (à la demande d’une association de défense des libertés individuelles) parce qu’il indiquait que la ceinture de sécurité permet de sauver des vies sous prétexte qu’il effectue des tests en labo avec des voitures qu’il casse…

C’est un autre sujet que j’aurai envie d’évoquer la comparaison avec de nombreux autres thématiques de la vie quotidienne, mais lorsque vous ne bouclez pas la ceinture de vos enfants en voiture, vous avez une amende et vous perdez des points de permis de conduire, pas lorsque vous ne vaccinez pas vos enfants… cela laisse penseur.

 

Ainsi, le ton est donné, il suffit d’embêter un expert (et de le faire savoir : « oh le vilain qui travaille avec des labos ») qui normalement se bat pour ses patients afin de le réduire au silence, pendant que des associations ou des ayatollahs sans responsabilité continuent leur propagande délétère sur les réseaux sociaux. Cela ne va pas donner envie aux prochains de s’exprimer face caméra. A l’heure de la dénonciation des fake-news, j’attends de voir comment seront traitées ces désinformations.

 

 

Salauds de labos

Faites le test sur Facebook par exemple dans une conversation où une ineptie scientifique est diffusée sur le sujet des vaccins, si vous donnez un rationnel scientifique, 2 posts plus tard, quelque un vous insulte en disant que vous êtes à la solde des labos…

 

Ceci concerne évidemment outre les vaccins, mais également aussi les dispositifs médicaux, les médicaments.

C’est aussi une technique afin de discréditer les industries de santé et leur demander plus d’efforts, de réduction sur les prix, de limiter ainsi les dépenses de santé, car il est plus facile de taper sur les « fournisseurs » que de réaliser des économies ou de traiter les dysfonctionnements, encore moins d’investir sur la prévention (ce n’est pas la même ligne budgétaire).

 

Je suis bien sûr partie-prenante car après 23 ans de labo dont 10 ans DirCom et de plus médecin ayant pratiqué j’ai forcément des liens d’intérêt, oui en effet, le patient bien informé et bien soigné.

 

Je recommande donc le Vaccin « CrizoMax », une belle anticipation aux problème de mauvaise communication…

https://www.linkedin.com/pulse/la-dernière-imbécilité-à-mode-dr-vincent-varlet-vincent-varlet-tv-/?published=t

en savoir plus :

https://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/2018/12/07/un-pediatre-ecope-dun-avertissement-ordinal-pour-non-declaration-de-ses-liens-dinterets_863819

prise de parole et média-training

Gestion de crise et bad-buz e-réputation

Tags: , ,